9h00 pétantes, nous arrivons devant l’Espace culturel spécialement dédié au scrap pendant une journée ! Il pleut des cordes. Normal vous allez me dire, nous sommes dans le Nord ! On s’installe et tout de suite après, on va dire bonjour et se présenter à Bernadine. En ce qui me concerne, j’étais dans mes petits souliers, toute contente et un peu impressionnée quand même. Vous pensez bien, quand elle m’a fait la bise … j’ai même dit aux filles que « a y est ! J’me lave plus de là à de-là ! »

La jubilation, c’était quand même son autographe sur mon porte-autographe … Elle l’a examiné rapidement mais de manière précise … c’était super impressionnant ! Mon autographe en poche, je n’ai pas regretté une seconde de ne pas avoir acheté son bouquin (pour la dédicace !) car finalement, je me suis plus faite remarqué avec mon mini-bricolage en carton que parmi les 50 exemplaires de son livre qu’elle a dû signer !!!

9h20, nous allons faire la queue pour la distribution de nos kits pour la journée. Nous avons eu un grand sachet zippé qui contenait tout le matériel de la journée : les feuilles, les brads, les boutons, les fleurs, les lettres en chipboard, et même un punch Martha Stewart que nous avons eu le bonheur de remballer dans nos affaires en fin de journée !!!

9h50, Bernadine nous annonce par le micro que nous allons bientôt commencer et que celles et ceux (oui, il y avait 2 hommes) qui voulaient participer au concours devaient déposer leur page sur une des tables présentes dans la salle. Je cours déposer ma page, la deuxième, pour celles qui ont suivi mon problème existentiel (je mets la première ou la deuxième ??). A 10h00, il y aura 4 pages, dont la mienne.

10h00, le début des hostilités (si j’ose dire !) Bernadine nous propose de sortir le premier pas-à-pas que nous avons toutes imprimées pour les ateliers. Dans ces pas-à-pas, comme son nom l’indique, les étapes ont été consciencieusement détaillées par Bernadine et illustrées par des photos. Je sors donc ma pochette du 1er atelier comprenant le fameux tuto ainsi que les photos que je devais choisir pour le mini. C’est décidé, je prendrai les photos en sépia de mes parents et grands-parents quand ils étaient enfants.

Pendant 2h, nous calculons, découpons, ponçons photos et papiers et collons photos et embellissements. Je dois avouer que je ne comprenais pas bien comment on arrivait à faire un mini en 2h alors qu’en temps réel, il me fallait 4h !! Maintenant je sais : au bout de 2 heures, Bernadine nous annonce que l’atelier est bientôt terminé et que le reste (le ponçage de papier), on pourra le continuer plus tard (chez nous quoi). Nous étions un peu horrifiées : il nous restait tellement de choses à faire !!

12h00, pause déjeuner. Qui penserait à faire une pause déjeuner alors qu’il nous reste tant de choses à faire !!! Dans le prix de la journée étaient inclus le sandwich, la boisson et un dessert. Nous allons donc chercher notre pitance et revenons aussi sec à notre place pour manger et continuer notre travail en essayant de ne pas beurrer de mayo notre travail du matin. En ce qui me concerne, j’ai bien avancé sur mon mini, parce que finalement, quand je l’ai fini hier soir, c’était essentiellement du journaling et du « redécoupage » des bords de papier qui dépassaient un peu des pages festonnées de l’album. Un peu de ponçage de papier (maintenant, je suis super forte en ponçage de papier) et un peu de détourage de pages. Pas de quoi fouetter un chat !

14h00 (enfin, je crois, voyez-vous je vis sans montre – je vis très bien même ! - et ce jour-là, j’ai un peu perdu la notion du temps !) 2e atelier d’1 heure.

Il s’agit d’une page sur laquelle nous collons des grosses lettres en cartons que nous avons préalablement peintes. Nous collons des fleurs, des boutons et aussi (pardonnez-moi, je ne connais pas le nom) des sortes de demi sphères transparentes avec un fond à motif ou coloré, c’est selon, et autocollant. Même si ça paraît super facile et rapide, celui-là non plus, je ne l’ai pas terminé. Oh, il ne me reste pas grand-chose, mais je n’ai pas encore appliqué les transferts par exemple. Et puis, un peu de fignolage ne fait de mal à personne !

15h00, 3ème atelier avec cette fois, deux pages de prévues. La particularité de cet atelier, c’est que nous allons apprendre à décorer nous même nos fonds de pages grâce à la peinture acrylique et à faire un peu de récup’.

Pour la première page (pas finie non plus), nous peignons avec du gesso blanc le fond de la page après y avoir collé des morceaux de pages de livre. Puis après séchage, nous faisons de grosses tâches marron et rouge que nous imbibons d’eau et que nous laissons couler dans tous les sens. Puis séchage encore.

Pendant ce temps, nous faisons la deuxième page sur laquelle nous collons le support cartonné des fleurs PRIMA de l’atelier précédent et dont la couleur est très « raccord ». Je n’ai pas le temps de la terminer (il me faut encore coller le ruban, le journaling et puis peut-être un peu rajouter deux trois trucs parce que ça me semble vide !)

Retour à la page « Gesso ». Ma patouille, ça ne sèche pas. Au final, il m’aura fallu attendre près d’une heure pour que ça sèche, mais j’ai quand même essayé de coller ma photo et mes embellissements et au final, tout a gondolé ! Bref, je n’étais franchement pas contente du résultat. J’ai donc récupéré le plastique qui avait servi à protéger une des feuilles 30x30 (celle avec la broderie, je sais que sans photo, c'est un peu abstrait mais dè que j'ai 5mn, je vous les mets) et j’ai glissé ma page pas sèche dedans. Advienne que pourra, on verra plus tard.

Du coup, à cause de mon truc dégoulinant qui n’a jamais voulu sécher, je n’ai pas eu le temps de faire la dernière page.

En même temps, c’est un choix de ma part, car le dernier atelier était essentiellement axé sur l’embossage et j’ai tout le matériel à la maison. Donc je la ferai chez moi. Ce n’est pas très grave.

18h00, fin de la journée "scrap". Nous faisons une photo de groupe (chouette, je suis à coté de Bernadine !) et elle s'approche de la table à "concours" où elle découvre qu'il n'y a que 5 pages sur près de 90 participants. Bernadine est très surprise (et c'est un euphémisme !) Elle avait prévu 4 lots et va donc préparer un autre colis rapidement et revient pour distribuer les 5 lots de cadeaux. Gaëlle et moi avons gagné deux des 5 lots disponibles ...

Au final, nous avons passé une journée non-stop, et je crois n’avoir jamais été autant usé de ma vie en fin de journée !

Pour conclure, je dirai … vivement l’année prochaine ! Non, sans rire, Bernadine est très gentille, elle est très abordable et n’a pas la grosse tête. On peut facilement parler avec elle et franchement, j’aurai regretté de ne pas y être allée !

Je vous mets les photos dans un album spécial à droite ...

Bonne Journée (je vais me reposer !)