042009_057

J'ai une petite chose à vous raconter (en même temps, vous êtes là pour ça !)

J'habite en Normandie. Je ne suis pas Normande d'origine mais d'adoption. Pour rien au monde, je ne voudrais quitter ce petit bout de péninsule où, je vous l'accorde, le temps n'est pas toujours un atout, mais où la végétation est luxuriante, riche et parfois, méditerranéenne ou tropicale : mes parents ont dans leur jardin, trois mimosas enlacés et tout en fleurs ...

DSCF0008

et le Parc Emmanuel Liais recense un grand nombre de fleurs, arbres et arbustes venant d'autres latitudes.

Enfin, ce n'est pas pour vous parlez de botanique que je vous tient en haleine (hein, cest vrai ...) Non, c'est juste pour vous dire que finalement, si j'aime la Normandie, je n'aime pas (ou peu) les préparations sucrées à base de pommes : gâteaux, tarte, grillé, etc. Ben oui, ça arrive.

Sauf que, Cher-et-Tendre, en matière de patisseries et desserts sucrés, à part les religieuses et éclairs au chocolat, il n'aime que les desserts à base de pommes !

Comme j'aime bien faire plaisir à Cher-et-Tendre, je lui ai fait une tarte tatin à l'occasion d'un déjeuner chez les Papy et Mamie de Lucie, où j'avais proposé de ramener le dessert. Parce que la tarte tatin, ce qui me déplaisait, c'est qu'on se cassait la binette à bien ranger des pommes dans un plat pour finalement tout dézinguer en essayant (je dis bien en essayant) de glisser la pâte entre les pommes et le bord du plat à tarte ...

Sauf que ... j'ai trouvé une recette "du feu de Dieu" qui d'une part, n'aborde même pas ce sujet d'avoir à éventuellement, intercaler une pâte en faisant bien attention à ne pas mettre en l'air le travail de rangement de quartiers de pommes, et d'autre part, et c'est le principal, me réconcilie avec les tartes aux pommes ...

Je vous laisse la découvrir , c'est terrible ! Surtout avec une sauce caramel au beurre salé, il faudra que j'en parle à Bernard !